2003 - Sauvegarde et Développement des Villes du Patrimoine Mondial de Mauritanie

Projet pilote : Sauvegarde et Développement des Villes du Patrimoine Mondial de Mauritanie, pour les villes d’Ouadane, Chinguetti, Tichitt et Oualata.

Il s’agissait de « traiter » quatre villes mauritaniennes historiques figurant sur la liste du patrimoine mondial dressé par l’Unesco. L’Unesco, la Banque mondiale et l’Etat de Mauritanie ont passé accord pour que soit lancé un ensemble de travaux :

 

  • d’inventaires architecturaux et urbains du patrimoine;
  • de définition de pistes de développement et de modalités de financement;
  • d’élaboration de schémas d’urbanisme et de plans de mise en valeur patrimoniale ;
  • d’expérimentation en vraie grandeur, par le moyen de chantiers écoles, des «manières de reconstruire et de construire» en filiation légitime avec la tradition artisanale.

 

Ces villes sont petites (moins de 5000 habitants), perdues dans le désert, occupant des positions stratégiques sur les routes historiques des échanges commerciaux et intellectuels caravaniers. Mais ces flux sont aujourd’hui en déclin ou taris. L’Afrique maghrébine et sahélienne a depuis quelques générations délaissé ces routes continentales et sahariennes au profit d’échanges maritimes et intercontinentaux ; elle concentre sur ses côtes l’essentiel de son peuplement.

Seul un véritable développement touristique, culturel et urbain peut maintenir ces villes en vie et leur fournir quelques ressources pour maintenir en état un patrimoine tout à fait étonnant. De la sorte un nouveau commerce succèderait à un ancien.

La qualité de ce patrimoine, que nous avons eu à inventorier, n’est pas seulement immobilier. Ces villes, leurs implantations, leurs capacités à assurer leur ravitaillement, leurs aptitudes défensives … sont constitutives d’un véritable patrimoine urbain dont la plus grande qualité est sans doute sa «durabilité» pour reprendre une expression moderne. Chaque ville est un exemple, un modèle de développement urbain durable, le modèle d’une parfaite adaptation climatique et environnementale. Il n’est pas sûr que ces leçons d’urbanisme soient dépassées ; leur modernité, leur exemplarité mériteraient d’être explorées.

Description des services effectivement rendus  dans le cadre de la mission :

  • Pilotage général du travail de conception, de programmation, du suivi de l’exécution des études et des chantiers écoles.
  • Installation d’un chef de projet permanent.
  • Organisation et coordination des intervenants et experts,.
  • Réalisation des rapports, plans, inventaires. Réalisation d’une plaquette de présentation de la démarche et de ses résultats.